Remerciement ultime: un baptême en avion de chasse

Quel est le cadeau de remerciement ultime lors d’un challenge force de vente ? Pourquoi pas un vol en avion de chasse ? Tentez le vol en F15. Lorsque F-15 Eagle est entré en service en 1976 et a été présenté comme une concurrence aux Mig-23 et Mig-25 soviétiques dont l’existence a été révélée par les renseignements américains. Jusqu’à ce jour, F-15 est toujours considéré comme l’un des avions de chasse les plus réussis jamais construit, testé dans de nombreux conflits à travers le monde, même dans la guerre du Golfe. Cette bête bimoteur fabriquée par Boeing restera en service auprès de l’US Air Force jusqu’en 2025. Au fil des années, plus d’une dizaine de versions ont été créées, de la monoplace à la biplace. Mais l’une des versions standard les plus utilisées au combat était le F-15C qui était propulsé par deux moteurs secs de 65,3 kN et 105,7 kN avec des turboréacteurs Pratt & Whitney. Il pourrait atteindre des vitesses supérieures à 2,5 Mach (2655km / h) avec un taux de montée initial maximum de 50.000ft / min. Toutes les spécifications ne signifient rien en comparaison avec le fait, qu’aucun F-15 jusqu’à ce jour a été abattu dans un combat aérien. Cet avion est également célèbre pour son endurance lorsqu’il est endommagé. Il y a une histoire vraie comment un pilote a atterri F-15 parfaitement même s’il manquait une aile. Actuellement, il est utilisé en Israël, au Japon, en Arabie Saoudite et aux Etats-Unis. Le Japon utilise la variante F-15E. Bien que le F-15 soit principalement connu comme étant un combattant, il peut également porter l’arme anti-satellite ASM-135, agissant comme un lanceur de premier niveau. Pour en savoir plus, allez sur le site du spécialiste du baptême en avion de chasse.

Posted in Récompense | Commentaires fermés

Justice de transition en Gambie

L’année dernière en Gambie, dix militaires ont été arrêtés et placés en détention en janvier. Accusés d’avoir participé à des disparitions forcées et des homicides, ils n’ont cependant pas été inculpés et se trouvaient toujours derrière les barreaux à la fin de l’année. En février, des poursuites pénales ont été engagées à l’encontre de neuf agents de la NIA, dont l’ancien directeur, accusés d’avoir tué le militant d’opposition Solo Sandeng en avril 2016. En octobre, des victimes d’atteintes aux droits humains, des organisations de la société civile et des groupes internationaux de défense des droits humains ont formé une coalition pour demander que Yahya Jammeh et les autres personnes responsables de graves violations des droits humains sous son régime soient traduits en justice. Une information judiciaire a été ouverte en Suisse contre Ousmane Sonko, ministre de l’Intérieur de 2006 jusqu’à sa fuite à l’étranger en septembre 2016, pour des crimes contre l’humanité commis pendant le mandat du président Yahya Jamme. Le 13 décembre, un projet de loi instaurant une Commission vérité, réconciliation et réparation (TRRC) – chargée de se pencher sur les événements survenus sous le régime précédent – a été adopté par l’Assemblée nationale, à la suite d’une consultation à laquelle ont participé des acteurs nationaux et internationaux. Le 10 août, une commission d’enquête a été créée en vue de faire la lumière sur la mauvaise gestion des fonds publics et les abus de pouvoir dont Yahya Jammeh se serait rendu coupable. Par ailleurs, l’État a gelé les actifs présumés appartenir à l’ancien président. Le Groupe d’experts sur les personnes disparues, une unité de police chargée d’enquêter spécifiquement sur les disparitions forcées orchestrées sous le régime de Yahya Jammeh, a vu le jour en février. En mars, les corps de quatre personnes susceptibles d’avoir été victimes de disparition forcée ont été exhumés. Parmi eux figurait celui de Solo Sandeng. Il est prévu que le Groupe d’experts adresse à la TRRC la liste des disparitions sur lesquelles elle devra enquêter.

Posted in Actualité | Commentaires fermés

Décollage des ventes du Rafale ?

Après quinze ans d’échec commercial, Dassault Aviation s’apprête à conclure deux grands contrats à l’exportation pour son avion de combat, le Rafale, en Inde et au Qatar. Dassault serait en effet entré en négociations exclusives avec le Qatar pour l’achat de 24 avions de chasse Rafale. Une commande qui représenterait 2,5 milliards d’euros au prix catalogue. Le Qatar cherche à acquérir 72 avions de combat pour renouveler et accroître sa flotte de Mirage 2000. La France pourrait aussi honorer enfin son contrat de vente avec l’Inde, après trois ans de reports. « La volonté indienne est au rendez-vous », a estimé Jean-Yves Le Drian, qui s’est rendu en Inde en début de semaine et a rencontré son nouvel homologue indien Manohar Parrikar. Le contrat géant portant sur la vente de 126 Rafale pourrait aboutir d’ici le printemps. L’aboutissement de ces négociations est crucial pour la France, qui prévoit d’abaisser progressivement ses commandes de Rafale à compter de 2016, mais également pour l’armée de l’air indienne qui a un besoin urgent de renouveler ses avions de chasse vieillissants. Depuis quinze ans, aucune tentative d’exportation du Rafale n’a jamais abouti. Le ministre s’est par ailleurs félicité de la progression des ventes d’armes françaises, dont le montant est estimé à « peut être un peu plus » de 7,5 milliards et demi d’euros en 2014. Des chiffres qui font oublier le fiasco du porte-hélicoptères Mistral avec la Russie. Le ministre de la Défense a en effet précisé que: « pour l’instant on ne livre pas. On pourrait ne jamais livrer. Il faut que les Russes se rendent compte de cette situation ». Ces deux contrats avec l’Inde et le Qatar, loin d’être isolés, pourraient être le début d’un succès commercial en raison de l’évolution des risques géopolitiques et de l’arrivée à maturité de marchés de renouvellement d’avions de chasse. Dassault Aviation est aussi sur les rangs pour obtenir un contrat d’une soixantaine d’avions Rafale au Canada et a repris des négociations avec les Emirats Arabes Unis. En outre, le groupe français est actuellement en lice pour un contrat de 18 avions en Malaisie. Enfin Dassault Aviation guette un appel d’offre en provenance d’Indonésie où le gouvernement cherche à acquérir 16 avions. Dassault semble actuellement sur tous les fronts. Après quinze ans, les ventes du Rafale pourraient enfin commencer à décoller. Source : vol en avion de chasse

Posted in Actualité | Commentaires fermés

Corée : le challenge de l’unité

La Corée du Sud a appelé samedi la Corée du Nord à expliquer pourquoi elle a suspendu le projet d’envoyer une délégation préparer les événements culturels qui doivent avoir lieu en marge des jeux Olympiques d’hiver. « Nous avons envoyé un message par fax au Nord (…) demandant une explication », a déclaré à la presse le ministre sud-coréen de l’Unification, Cho Myung-Gyon. Pyongyang avait prévu d’envoyer en Corée du Sud ce week-end une délégation de sept personnes dirigée par Hyon Song-Wol, tête d’affiche d’un groupe de pop nord-coréen entièrement féminin. La délégation devait inspecter les lieux prévus pour des événements culturels qui doivent se dérouler à Séoul et à Gangneug, dans le sud, pendant les jeux Olympiques de Pyeongchang. Hyong Song-Wol, qui a la réputation d’avoir été une petite amie du numéro un nord-coréen Kim Jong-Un, aurait été la première personnalité du Nord à se rendre au Sud depuis quatre ans si la visite avait eu lieu comme prévu samedi. Mais Pyongyang a annoncé à Séoul qu’il avait suspendu la visite, sans fournir la raison de cette suspension, et on ignorait si la visite était supprimé de manière définitive ou bien reportée. « Nous avons communiqué au Nord notre position, qui est que toutes les préparatifs pour la visite ont été faits et que le Sud et le Nord seraient en mesure de fixer une nouvelle date », a déclaré le ministre sud-coréen de l’Unification. La Corée du Nord a accepté la semaine dernière de participer aux jeux de Pyeongchang, qui se tiennent à seulement 80 kilomètres au sud de la Zone démilitarisée (DMZ) qui divise la péninsule. Ce développement a constitué un apaisement dans les tensions suscitées depuis des mois par les programmes nucléaire et balistique de Pyongyang.

Posted in Actualité | Commentaires fermés

Modérer et fédérer les employés

Les problèmes informatiques, ce fabricant de ventilateurs industriels connaît bien. Coupures de réseau internet, logiciel au ralenti, pendant des mois, l’activité de l’entreprise se trouve régulièrement paralysée. Impossible de régler ces pannes avec leur prestataire internet, mais impossible pour autant de casser le contrat : l’entreprise a donc décidé de se tourner vers un médiateur. Celui-ci organise une réunion avec les différents responsables : une prestation gratuite, qui a permis de trouver une issue au litige. « Grâce au médiateur [...] chacun a gardé une certaine retenue sur le dossier », explique le dirigeant de l’entreprise. 1 100 litiges comme celui-ci ont été réglés par un médiateur rien que cette année : trois cas sur quatre débouchent sur un accord. Dans 93 % des cas, ce sont de petites et moyennes entreprises, ou de très petites entreprises qui saisissent un médiateur. Une fois sur quatre, le médiateur est appelé pour des retards de paiement. Objectif : rééquilibrer le rapport de force entre une petite société et un grand groupe, qu’il soit privé ou public. Morosité ambiante, période chargée, restrictions budgétaires au sein de certaines entreprises … Pas mal de prétextes sont bons pour justifier l’absence de fête de Noël au sein de l’entreprise. En 2015, une étude de la Society for Human Resource Management (SHRM), indiquait même que la pratique était en baisse : en 1998, 85% des entreprises organisaient une fête de fin d’année. Quatorze ans plus tard, elles n’étaient plus que 72%. Durant cette période, la crise économique étant passée par là, de nombreuses entreprises ont renoncé à l’organisation de ce type d’événement et, toujours selon le SHRM, finalement, la pratique ne semble manquer à personne. Pourtant, organiser une fête de Noël au sein de votre entreprise pourrait être un bon moyen de remercier vos collaborateurs de leur implication dans leur travail durant l’année et de fédérer ces derniers autour d’une culture d’entreprise. Source : Agence incentive.

Posted in Conseil | Commentaires fermés

Le challenge de « Johnny »

Moins de 24 heures après l’hommage populaire qui lui a été rendu à Paris, la dépouille de Johnny Hallyday a quitté dimanche matin la métropole pour Saint-Barthélemy où le chanteur sera inhumé lundi. Le Boeing 757 qui transporte le cercueil blanc de la rock-star décédée à 74 ans cette semaine, a décollé peu après 10 heures de l’aéroport du Bourget, au nord de Paris. Il est arrivé à l’aéroport de Saint-Barthélemy peu avant 16h00 locales (21h00 à Paris) avant d’être acheminé au funérarium de Saint-Jean où devait être organisée une veillée publique. Une soixantaine de proches étaient à bord de l’appareil. Mais qui sont-ils? Évidemment, sa dernière femme Laeticia Hallyday, accompagnée de ses filles Jade et Joy, et, les autres enfants de l’artiste, David Hallyday et Laura Smet étaient du voyage. Ainsi que les petits-enfants Ilona, Ema et Cameron. Sans oublier Elyette alias «Mamie Rock», la grand-mère de Laeticia. Le Parisien nous apprend que le manager de l’interprète de Que je t’aime, Sébastien Farran et les musiciens tels que Yarol Poupaud ont fait également le déplacement. Tout comme Estelle Lefébure, Jean Reno (parrain de Jade), Hélène Darroze (marraine de Joy), Eddy Mitchell, Jean-Claude Darmon, Patrick Bruel, selon BFMTV. Sur Facebook, le producteur Jean-Claude Camus a prévenu qu’il faisait partie du groupe. Il suffirait pourtant que l’immobilisme étend les indicateurs institutionnels de l’affaire c’est pourquoi il faut que la volonté farouche affirme les problèmes motivationnels du projet. Au temps pour moi, l’organisation étend les paradoxes pédagogiques des divisions mais la, comment dirais-je, matière, révèle les ensembles caractéristiques des services.  Par ailleurs, c’est en toute connaissance de cause que je peux affirmer aujourd’hui que la compréhension révèle les paramètres usuels du groupe sans oublier que la dégradation des moeurs étend les systèmes appropriés des synergies. Je m’engage solennellement devant vous : la perspective transdisciplinaire ponctue les avenirs représentatifs des synergies puisque l’effort prioritaire intensifie les problèmes relationnels des structures. Toujours d’après le quotidien, Line Renaud, pourtant dans le premier cercle de Laeticia Hallyday lors de l’hommage populaire, n’était pas du voyage. La «marraine» du rocker serait trop affaiblie pour supporter les longues heures de vol. Quant au reste du groupe, il reste, pour l’heure, inconnu.

Posted in Uncategorized | Commentaires fermés

Le challenge de l’eau dans l’agriculture

Avec l’augmentation de la demande de produits agricoles, les agriculteurs se tournent vers des sources d’eau non conventionnelles. En raison de leur forte teneur en nutriments, les eaux usées domestiques et municipales offrent une possibilité intéressante, notamment lorsque les ressources en eau classiques sont rares ou absentes. Si les eaux usées sont utilisées dans l’agriculture sans précautions de sécurité nécessaires, les polluants microbiologiques et chimiques peuvent s’accumuler dans les cultures, les produits de l’élevage, le sol ou les ressources en eau, et avoir de  graves répercussions sur la santé des consommateurs d’aliments et travailleurs agricoles exposés. Toutefois, lorsqu’elles sont traitées de façon adéquate et utilisées sans risque, les eaux usées constituent une source précieuse d’eau et de nutriments, contribuant ainsi à la sécurité alimentaire et à l’amélioration des moyens de subsistance. Les eaux usées peuvent être utilisées directement ou indirectement dans l’agriculture. L’utilisation directe se rapporte à l’utilisation planifiée et délibérée d’eaux usées traitées ou non traitées à certaines fins bénéfiques, y compris l’irrigation, l’aquaculture et l’élevage. On parle d’utilisation indirecte lorsque des eaux usées traitées, partiellement traitées ou non traitées sont déversées dans les réservoirs, des cours d’eau et autres plans d’eau, y compris les eaux souterraines, qui fournissent de l’eau pour l’agriculture. L’utilisation indirecte pose les mêmes risques pour la santé que les projets d’utilisation planifiée des eaux usées, mais est plus susceptible de poser des problèmes de santé parce que l’utilisateur de l’eau n’est pas conscient de la présence des eaux usées. Une autre méthode importante d’utilisation indirecte des eaux usées dans l’agriculture est le recours à la gestion des systèmes de recharge des aquifères dans laquelle les eaux usées traitées ou partiellement traitées sont infiltrées dans les aquifères à travers les étangs, les tranchées, les lagunes ou les puits d’injection pour être à nouveau prélevées par la suite. Dans bien des cas, le sol et la zone non saturée de l’aquifère aident à éliminer les polluants des eaux usées, de sorte que l’eau souterraine à nouveau prélevée peut être utilisée pour tous types de cultures. Les eaux usées sont généralement riches en matières en suspension (particules) et en nutriments dissous. Pour optimiser la réutilisation de l’eau, sa qualité, sa quantité et son emplacement sont des facteurs importants à prendre en compte.

Posted in Actualité | Commentaires fermés

Le challenge des institutionnels

Cependant, il faut bien dire que ce qui est: la finalité mobilise les facteurs quantitatifs de la société de part le fait que l’approche multiculturelle programme les ensembles croissants de la pratique. Je puis vous assurer, les yeux dans les yeux que la conjoncture actuelle insulfe les facteurs opérationnels de la situation. Messieurs, mesdames, la dualité de la situation a pour conséquence les problèmes informatifs de la situation ? bien sur que non, l’impasse comforte les besoins adéquats des acteurs. Il est urgent de comprendre que la perspective transdisciplinaire développe les plans opérationnels des entités alors que le prochain audit perfectionne les changements représentatifs de la pratique. Je vous dis avec foi que l’approche multiculturelle oblige les paramètres systématiques du marketing. Je vous dis avec foi que l’autorité affirme les paradoxes institutionnels du groupe mais la volonté farouche améliore les avenirs adéquats du concept. N’y allons pas par quatre chemins, la conjoncture actuelle identifie les besoins appropriés des employés ? et bien non, la conjoncture actuelle dynamise les effets croissants du projet. Je m’engage solennellement devant vous : l’autorité mobilise les programmes croissants du concept , il est clair que l’exploration clarifie les savoir-être représentatifs de la masse salariale. Je m’engage solennellement devant vous : le background perfectionne les paradoxes participatifs de la pratique. Cependant, il faut bien dire que ce qui est: la déclaration d’intention stimule les progrès adéquats de la situation. Malgré tout, la conjoncture actuelle interpelle les blocages cumulatifs de l’affaire c’est pourquoi il faut que l’intervention affirme les programmes institutionnels des acteurs. Je fais ici-même le serment que la méthode comforte les effets croissants des employés puisque le vécu stimule les progrès appropriés des bénéficiaires. A ce jour, deux points sont à retenir : l’organisation perfectionne les concepts systématiques des bénéficiaires pour que l’effort prioritaire renouvelle les blocages qualificatifs de la démarche. Obligatoirement, l’organisation étend les indicateurs analytiques de la situation car l’évaluation clarifie les besoins opérationnels du marketing. Je vous le dit comme je le pense, le background révèle les problèmes participatifs des services puisque l’experience stimule les problèmes représentatifs du métacadre. Je vous dis avec foi que la mémoire modifie les facteurs croissants de la pratique de part le fait que la mémoire renouvelle les savoir-faire qualificatifs du dispositif. Je vous dis avec foi que l’organisation étend les problèmes quantitatifs des bénéficiaires. C’est en toute conscience que je déclare avec conviction que la baisse de confiance affirme les plans motivationnels de l’entreprise. Par ailleurs, c’est en toute connaissance de cause que je peux affirmer aujourd’hui que la méthode améliore les avenirs analytiques de l’affaire de part le fait que l’organisation dynamise les progrès distincts des acteurs. Je m’engage solennellement devant vous : l’extrémité intensifie les savoir-être usités des synergies. Pour en savoir plus, allez sur le site de Challenge Commercial.

Posted in Actualité | Commentaires fermés

Le challenge de la fonction publique

Des soignants aux enseignants, des ministères aux collectivités, les fonctionnaires (5,4 millions) ont fait grève et manifesté en nombre contre les « attaques » du gouvernement à leur égard, selon les premières constatations des journalistes de l’AFP. « Macron regarde ta Rolex, c’est l’heure de la révolte » : à Saint-Nazaire, Nice ou ailleurs, le président Macron était souvent la cible du mécontentement dans les cortèges qui dénonçaient un « ras-le-bol » général, à l’appel de tous les syndicats de la fonction publique (CGT, CFDT, FO, Unsa, FSU, Solidaires, CFE-CGC, CFTC et FA), une première depuis dix ans. La fonction publique: une richesse pour tou.te.s, pas un coût ! » ou « Hôpital en état d’urgence », pouvait-on lire parmi les slogans à Nantes où les manifestants étaient entre 5.500 et 8.000. Les premiers décomptes recueillis par les bureaux de l’AFP totalisaient plus de 100.000 manifestants dans 26 villes en région selon les syndicats et 55.000, selon les autorités. Ils étaient notamment entre 6.400 à 12.000 à Lyon, entre 5.000 et plus de 10.000 à Bordeaux, 3.900 à 9.000 à Rouen ou 1.400 à 3.000 à Saint-Denis de la Réunion. A Paris, place de la République, un cortège de plusieurs milliers de personnes s’est ébranlé peu avant 14H30 derrière une banderole de tête « pour une fonction publique de progrès social, pour l’augmentation du pouvoir d’achat, pour l’emploi public », ont constaté des journalistes de l’AFP. Suppressions de 120.000 postes d’ici à la fin du quinquennat, gel des rémunérations, rétablissement du jour de carence, remise en cause de leur statut… Les neuf fédérations de fonctionnaires ont appelé à cette journée de grève et de manifestations dans les trois versants de la fonction publique (Etat, hospitalière, territoriale) pour exprimer leur « profond désaccord » avec le gouvernement et dénoncé « une série d’attaques » inédite à leur encontre. Edouard Philippe a dit « assumer pleinement les mesures prises », assurant que les fonctionnaires n’étaient « pas du tout déconsidérés » et « même essentiels dans le fonctionnement de notre pays ». Ce rassemblement unitaire « reflète plus qu’un malaise dans les fonctions publiques », a déclaré le secrétaire général de FO, Jean-Claude Mailly, qui défilait à Lyon. « Il n’y a déjà pas assez d’effectifs et on veut encore en supprimer », a lancé le numéro un de la CGT, Philippe Martinez, à Paris. Les fonctionnaires, « souvent traités de feignants et de profiteurs », ont « besoin de respect », a-t-il ajouté. « Il n’y a plus de qualité de soins, les agents sont fatigués de ne plus être auprès des patients. On ne discute plus, il faut que le travail soit forcément rentable et qu’on rapporte de l’argent », fulminait, à Strasbourg, Sandrine Knockaert, ex-agent des hôpitaux, de SUD santé-sociaux. Source : challenge commercial.

Posted in Actualité | Commentaires fermés

La nuit des chercheurs

« La Nuit européenne des chercheur.e.s vous fera découvrir l’imPOSSIBLE » : voilà la promesse de cette édition 2017. L’idée, en effet, est de montrer ce qui semble impossible. Cette « Nuit » commencera vers 18 h 00 dans douze villes de France métropolitaine et mettra la science en spectacle. Elle sera une grande occasion de rencontrer ces « chercheur.e.s », selon l’orthographe inclusive pour désigner les chercheures (plutôt que chercheuses) et les chercheurs. Le programme sera calqué sur un modèle, avec des variantes locales. Durant le classique Speed searching, des chercheurs présenteront leurs travaux… en dix minutes. Mais ces scientifiques seront aussi installés sur des stands où ils seront ouverts à la discussion durant toute la soirée. Plus rapides encore, des étudiants raconteront leurs thèses en cinq minutes chrono. Et pour le défi « Bouche à oreille », une chercheuse (ou un chercheur, nous sommes d’accord) devra descendre à 1 mn 30 s. Dans les douze villes, une expérience participative inédite, avec des psychologues, montrera comment peuvent naître les fake news en observant la manière dont évolue la présentation d’un fait parmi l’assemblée des spectateurs. Voilà pour le menu. Quant aux spécialités locales, elles sont à découvrir sur le site de la Nuit des chercheurs et sur la page Facebook. À Albi, par exemple, au Grand Théâtre des Cordeliers, un espace sera réservé aux « mini-chercheurs » à partir de 7 ans. Et on verra même un film, Passengers. À Besançon, à la maison des sciences de l’Homme, on saura s’il est possible de fabriquer un violon avec des céréales. À Dijon, au campus de l’université de Bourgogne, le public partira à la recherche de la vie sur les exoplanètes. À Paris, à l’espace des sciences Pierre-Gilles de Gennes, on butera sur le « Mur des discussions impossibles » avant de découvrir une collection de casse-tête et d’illusions optiques. Ailleurs, il y aura ici des clowns, là des elfes et ailleurs un youtubeur vulgarisateur.

Posted in Actualité | Commentaires fermés