Le challenge de l’aérien dans les pays du Nord

Selon les dernières prévisions du marché mondial d’Airbus (GMF), les compagnies aériennes nordiques devraient avoir besoin de 424 nouveaux avions de passagers entre 2011 et 2030, pour une valeur de 38,6 milliards de dollars américains.

Ces livraisons d’avions seront dominées par des monocouloirs (365), tels que la famille A320 d’Airbus. Airbus prévoit également une tendance à l’augmentation de la taille des avions, alors que les compagnies aériennes cherchent à accroître efficacement leur capacité, à réduire les coûts en sièges-milles et simultanément leur impact sur l’environnement. Il y a 59 nouvelles livraisons d’avions à deux allées dans les pays nordiques au cours des 20 prochaines années, qui comprendront des types tels que l’A330 et l’A350 XWB.

Environ la moitié des besoins en nouveaux aéronefs dans la région concernera le remplacement d’aéronefs plus anciens, moins éco-efficaces, et la moitié, en faveur de nouveaux aéronefs, pilotage avion Besançon alors que le nombre de voyages en avion continue d’augmenter en direction et en provenance des pays nordiques.

Les prévisions d’Airbus pour les pays nordiques reposent sur une analyse de sept pays, où plus de 50 compagnies aériennes exploitent aujourd’hui environ 302 avions de passagers.

Le trafic aérien à destination, en provenance et dans les pays nordiques a augmenté de 67% depuis 2001, avec une augmentation de 87% du trafic international. En plus de relier la région au reste de l’Europe et au monde, le tourisme prend de plus en plus d’importance et sa part du PIB dans les pays nordiques devrait atteindre 6,5% en 2020, contre 5,6% aujourd’hui.

Sous l’impulsion du tourisme, des économies avancées où le niveau de vie est élevé et de nouveaux développements sur le marché des low cost, Airbus prévoit que les pays nordiques enregistreront en moyenne un taux de croissance annuel du trafic passagers de 4,0%. Ce chiffre est supérieur à celui d’autres marchés de l’aviation développés tels que l’Amérique du Nord (2,5%, domestique) et correspond à celui de l’Europe occidentale (3,5%, interrégional).

«La flotte d’appareils desservant le marché nordique passera d’environ 300 appareils aujourd’hui à plus de 500 au cours des 20 prochaines années, soit une augmentation de 70% du nombre d’appareils en service», a déclaré Christopher Emerson, vice-président directeur, Gestion du trafic aérien, Stratégie produit. nouveaux modèles d’avions. Aujourd’hui, Airbus travaille avec des partenaires du secteur pour aider à trouver des solutions vertes pour demain. Parmi ces projets, citons: VINGA – une mission visant à réduire les émissions de CO2 grâce à des procédures de vol rationalisées avec NovAir en Suède et à divers vols commerciaux de biocarburants avec de nombreuses compagnies aériennes, dont Finnair.

Airbus est le premier constructeur mondial d’aéronautiques et propose les familles d’avions de passagers les plus modernes et les plus efficaces, allant de 100 à plus de 500 sièges. Airbus, dont le siège est à Toulouse, en France, est une société du groupe EADS.

This entry was posted in Uncategorized. Bookmark the permalink.

Comments are closed.